dimanche 24 février 2013

Un portrait, une voix : Patrick Poivey

Patrick Poivey, photographié par Pierre Verdy pour l'AFP.
     Si vous êtes fan de cinéma, vous connaissez forcément sa voix, certainement moins son nom et son visage, puisque Patrick Poivey a doublé Bruce Willis dans presque tous ses films, hormis dans Boire et déboires, L'irrésistible North et Le Cinquième Élément.

Patrick Poivey, en compagnie de Céline Monsarrat
(la voix française de Julia Roberts) et Med Hondo
(voix française d'Eddie Murphy).
     Cet acteur, qui a passé quelques mois au Cours Simon avant de réussir le concours du Conservatoire, a aussi à son actif, entre autre, la voix française de Don Johnson (dans la série Deux flics à Miami, puis dans Nash Bridges), la voix de Tom Cruise dans plusieurs films (dont Top Gun, Rain Man, Né un 4 juillet et Mission impossible), mais aussi celle de Kyle Reese (joué par Michael Biehn) dans le premier Terminator, Mark Harmon (l'agent Gibbs de NCIS) dans Présidio, base militaire, San Francisco.

     En 2013, on peut toujours entendre sa voix reconnaissable entre mille et si particulière au cinéma, dans Die Hard 5 : Belle journée pour mourir, mais aussi à la télévision (par exemple, en tant que voix off de l'émission Tellement People, sur NRJ12), dans des publicités pour IntermarchéLeerdammer, Gillette (la pub de 2010, avec le mécanicien), Panasonic (la pub de 2009, pour un écran 600 Hz), ou même Pedigree (maintenant, vous aurez l'impression curieuse que c'est Bruce Willis qui veut que vous achetiez des Dentastix pour votre chien).

video

     Patrick Poivey a également enregistré des voix off pour plusieurs radios : RVM (Radio Val de Meuse), Rire et chanson ou même Alouette FM.


Voir aussi :
Un portrait, une voix : Emmanuel Curtil
Un portrait, une voix : Francis Lax
Un portrait, une voix : Bernard Métraux 
Un portrait, une voix : Jean-Pierre Moulin

lundi 18 février 2013

Jean Rochefort pourrait bien arrêter le cinéma !


     L'acteur Jean Rochefort, 82 ans sera à l'affiche du film L'Artiste et son modèle, le 13 mars 2013. L'occasion de déclarer dans le dossier de presse du film qu'il arrêtera le cinéma, sauf si on lui présente un chef-d’œuvre ou un projet qui le bouleverse.

     "J'ai déjà décidé de ne plus jouer au théâtre. A moins que je tombe sur un projet de film qui me bouleverse, j'arrêterai aussi le cinéma. Et je serai très heureux que ce soit avec ce film-là", dit-il. "Quand on fait partie de ma génération, on ne veut plus s'emmerder. J'ai une peur bleue que l'osmose ne s'opère pas avec un metteur en scène, de devoir penser 'encore trois semaines de tournage avec lui'", poursuit le comédien, qui a reçu notamment le César du meilleur acteur pour Le Crabe-Tambour, en 1978, et un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière, en 1999.

     "Je reçois beaucoup de scenarii qui racontent comment se débarrasser de Pépé, ou Pépé part en vacances... En aucun cas je ne veux sortir de scène avec ça. Quand j'ai vu L'Artiste et son modèle, je me suis dit qu'il y avait matière à le faire, la tête haute", poursuit-il.

     "Je ne veux pas que les spectateurs viennent me voir et que ce soit interdit aux moins de 25 ans. Je trouve qu'il y a un âge où il ne faut plus trop se montrer. Sauf évidemment quand on rencontre un chef-d’œuvre. Le dernier film que j'ai fait rentre dans cette catégorie. C'est un film exceptionnel, donc ça vaut la peine. Mais c'est rare", conclut-il.

     L'Artiste et son modèle est un drame espagnol de Fernando Prueba, qui raconte à l'été 1943, dans la France occupée, non loin de la frontière espagnole, la retraite paisible d'un vieil artiste à la recherche d'une inspiration nouvelle, qu'il va trouver dans une jeune Espagnole échappée d'un camp de réfugiés.

     Comédien populaire, éclectique et pudique, aussi à l'aise dans la comédie que dans le drame, il a tourné depuis les années 1950 avec de nombreux cinéastes de renom, notamment Philippe de Broca, Yves Robert, Bertrand Tavernier et Patrice Leconte dont il a été l'un des acteurs fétiches (Le mari de la coiffeuse, L'homme du train, Tandem, Ridicule, etc.). "J'appartiens au patrimoine. Il y a le jambon de Bayonne, Noiret, Marielle et moi", avait-il plaisanté il y a quelques années, lui qui a tourné dans près de 150 films.

dimanche 10 février 2013

Die Hard 5 le 20 février 2013, Die Hard 6 déjà dans les tuyaux !


     Le 20 février 2013, Bruce Willis est de retour dans son rôle mythique de John McClane, le vrai héros par excellence. Qui gagne toujours malgré le fait qu'il était là par hasard !

     Cette fois-ci, McClane est vraiment au mauvais endroit au mauvais moment après s’être rendu à Moscou pour aider son fils Jack, qu’il avait perdu de vue. Ce qu’il ignore, c’est que Jack est en réalité un agent hautement qualifié de la CIA en mission pour empêcher un vol d’armes nucléaires. Avec la mafia russe à leur poursuite et la menace d’une guerre imminente, les deux McClane vont découvrir que leurs méthodes radicalement différentes vont aussi faire d’eux des héros que rien ne peut arrêter.

     En espérant que ce nouvel épisode gardera le charme des épisodes antérieurs. A noter que Bruce Willis a déjà annoncé que le 6ème Die Hard était déjà prévu !

samedi 9 février 2013

Deux films dérivés de Star Wars, centrés sur Han Solo et Boba Fett.




     Après avoir officialisé JJ Abrams à la tête de Star Wars VII, Disney nous apprend la mise en chantier de films dérivées scénarisés par Simon Kinberg (Mr. & Mrs. Smith, Sherlock Holmes) et Lawrence Kasdan (L'Empire contre-attaque, Les Aventuriers de l'Arche Perdue). Deux de ces spin-off concerneraient Boba Fett (le chasseur de prime que l'on découvre dans L'Empire contre-attaque) et surtout, le grand Han Solo. Quant au spin-off sur Yoda, il n'a pas été confirmé, mais pas infirmé non plus. Preuve que Disney semble bien décidé à produire un gros paquet de films, en plus de la nouvelle trilogie.


     Le film centré sur Boba Fett se déroulerait à l'époque de la première trilogie (soit entre Un Nouvel Espoir et L'Empire contre-attaque, soit entre L'Empire contre-attaque et Le Retour du Jedi), avant que le clone de Jango Fett ne soit plongé dans le puits de Sarlacc.
     On sait qu'il y a quelques années, Joe Johnston (réalisateur de Captain America) avait tout fait pour avoir à mettre en scène un film centré sur Boba Fett. Sera-t-il contacté par les producteurs du projet ? Peut-être, dans la mesure où il est dans les petits papiers de Disney !


     Quant au film Han Solo - que souhaiterait réaliser Robert Rodriguez - il se déroulerait entre La Revanche des Siths et Un Nouvel Espoir. Il pourrait être adapté du roman 'Han Solo at Star's End' de Brian Daley, écrit en 1979 et qui se déroule 2 ans avant la première trilogie.


     On peut donc en conclure que ces spin-offs se situant plutôt à l'époque de la première trilogie, on pourrait y revoir quelques vieux personnages telles que Jabba, Chewbacca, Lando ou même Dark Vador. Une manière d'essayer d'attirer les fans de la première heure !

     Cependant, Han Solo devra se trouver un nouveau visage. Pour cela, il faudra trouver un acteur dans la trentaine, suffisamment charismatique. Les choix sont nombreux : Christian BaleRyan Gosling, Tom Hardy, Michael FassbenderJoseph Gordon Levitt... A moins que le film Han Solo ne soit fait en Performance Capture, ce qui permettrait de reproduire le faciès d'Harrison Ford. C'est peu probable, mais pourquoi pas ?


Des captures d'écran des Blu-ray sont disponibles ici.
Insolite : L'Etoile Noire de Star Wars a un prix : 644 000 000 000 000 000 €
Des infos sur la suite de Star Wars après le rachat de Lucasfilm par Disney.
Test de l'épisode 1 : La menace fantôme
Test de l'épisode 2 : L'attaque des clones
Test de l'épisode 3 : La revanche des Sith
Test de l'épisode 4 : Un nouvel espoir
Test de l'épisode 5 : L'empire contre-attaque