mercredi 18 novembre 2015

Air Force One : Test du Blu-ray

Rappel du synopsis :
     Le général Ivan Radek, dictateur du « régime terroriste » du Kazakhstan est capturé au cours d'une opération russo-américaine des Spetsnaz et Delta Force. Trois semaines après, le président des États-Unis James Marshall (joué par Harrison Ford) est invité à un diner à Moscou, où il fait un discours annonçant que, ému par les camps de réfugiés, il arrête la diplomatie et qu'il affrontera directement les « régimes meurtriers » sans attendre que la sécurité des États-Unis soit compromise. Puis il rejoint Air Force One en compagnie de son cabinet, ses conseillers, sa femme Grace (Wendy Crewson) et sa fille Alice. Cependant, six terroristes kazakhs déguisés en journalistes russes commandés par Ivan Korshunov (Gary Oldman) embarquent également. Après le décollage, les terroristes prennent le contrôle de l'avion avec l'aide de l'agent spécial Gibbs (rien à voir avec NCIS - Enquêtes spéciales, quoique le clin d’œil de la série NCIS est évident), leur taupe au Secret Service. Au cours de la fusillade, le Secret Service fait évader le président par un module éjectable. Puis le pilote tente un atterrissage sur la Ramstein Air Base, mais les pirates de l'air font irruption dans le cockpit, tuent le pilote et redécollent vers le Kazakhstan.


     Korshunov rassemble les passagers dans la salle de conférence de l'avion et contacte la vice-présidente Kathryn Bennett (Glenn Close) dans la salle de situation de la Maison-Blanche, demande la libération du général Radek et annonce qu'il tuera un otage toutes les demi-heures. Le conseiller à la sécurité nationale Jack Doherty est le premier exécuté. Grace et Alice sont séparées des autres otages et amenées dans le cockpit.

     Le module éjectable du président est retrouvé vide : Marshall, qui ne voulait pas être séparé de sa famille, est resté à bord.

Image :
     Eh bien, c'est qu'il n'est plus tout jeune, ce film. 18 ans, déjà ! Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on ne l'a pas vu vieillir ! Pourtant, ses 18 ans se voient dès les premières minutes, avec quelques petits défauts de copies qui apparaitront de temps en temps durant tout le film. Néanmoins, malgré ses petits défaut, ce Blu-ray vous apportera une belle image grâce à un encodage MPEG-4 AVC de très bonne qualité. Autant vous dire que l’image n'est finalement pas si mal pour un film des années 90. La profondeur de champ est plutôt séduisante. Tant et si bien que, dès que l'on passe à une séquence aérienne, on se rend compte des truquages numériques d'époque. Eh oui, on est loin des truquages modernes. En même temps, quand on voit qu'il suffit aujourd'hui de mettre trois acteurs devant un fond vert pour faire un film...
Note : 3/5


Son :
     En lisant la jaquette, j'ai d'abord vu les deux pistes (anglaise et française) en Dolby Digital 5.1. Je me suis dit qu'en tant que français, nous allions encore être les cocus du diocèse, avec une piste que n'est pas en HD. Finalement, ce n'est qu’après que je vis la piste DTS 5.1 en Français et la piste PCM 5.1 en anglais. Bon, ça allait finalement bien se passer.
     Comme prévu, en VO, c'est la piste non-compressé PCM (4,5Mb/s) qui est à privilégier. Les dialogues ressortent bien, et les scènes aériennes sont de véritables démos sonores. La piste DTS-HD 5.1 en Français (1,5Mb/s) n'a rien à envier à la PCM en VO. Et le doublage est vraiment bien réalisé avec, une fois de plus, Richard Darbois au doublage de Harrison Ford.
     Quant aux deux pistes Dolby Digital 5.1 (640Kb/s), on peut s'en passer.
Note : 5/5


Bonus :
     Rien de bien intéressant au niveau des bonus. La traditionnelle bande-annonce, un petit reportage sur les "Coulisses de la production" (6min 33s), et une piste d’infos & anecdotes distillant son lot de renseignements sous la forme de sous-titres...
Peut-mieux faire...
Note : 2/5

Anecdote : le clin d’œil de NCIS - Enquêtes spéciales !
     Dans Air Force One, un personnage n'est autre que l'agent spécial Gibbs. Les scénaristes de la série se seraient-ils inspiré du film ? Rien n'est moins sûr, surtout lorsque l'on constate que l'épisode pilote de NCIS était intitulé... Air Force One, et se déroulait, comme le film, dans l'avion présidentiel.


Note du Blu-ray : 3/5
Note du film : 4/5

Caractéristiques :
Titre : Air Force One
Titre original : Air Force One
Format : 2.35
Durée du film : 2h04
Encodage du Blu-ray : MPEG 4 / AVC
Pistes son : Anglais PCM 5.1, Français DTS-HD 5.1, Anglais Dolby Digital 5.1, Français Dolby Digital 5.1.
Sous-titres : Anglais, Français

Personnage  Acteur/actrice  Version française
Le président James Marshall  Harrison Ford  Richard Darbois
Ivan Korshunov  Gary Oldman   Dominique Collignon-Maurin
Sophie Deschaumes  Glenn Close  Kathryn Bennett
Agent spécial Gibbs  Xander Berkeley  Philippe Peythieu

lundi 2 novembre 2015

Anecdote : Les Dr Cuddy et Taub se connaissaient avant Dr House...


... ou, plus précisément, les acteurs qui incarnaient Cuddy et Taub !
     En visionnant l'excellent film Pour le pire et pour le meilleur (As Good as It Gets, en VO), avec Jack Nicholson, un détail m'a sauté aux yeux. Dans l'une des premières scènes du film, lorsque l'écrivain asocial Melvin Udall (Jack Nicholson) se rend à son restaurant préféré, il a la désagréable surprise de trouver un couple à
"sa table"

     Dans ce film de 1997, les deux acteurs qui interprètent ce couple sont alors inconnus, mais se retrouveront dix ans plus tard dans Dr House, puisqu'il s'agit de Lisa Edelstein et Peter Jacobson. Lisa Edelstein avait alors 31 ans, et Peter Jacobson, 32 ans.

     Et dire que pendant ce temps, Hugh Laurie venait de jouer dans son premier succès au cinéma, Les 101 dalmatiens, auprès de Glenn Close !