mardi 28 juin 2016

Décès de l'acteur Bud Spencer.


     L'acteur italien Bud Spencer, de son vrai nom Carlo Pedersoli, est décédé ce lundi 27 juin à 18h15, à l'âge de 86 ans. C'est son fils qui a annoncé la triste nouvelle au journal La Repubblica :
Le duo Bud Spencer / Terence Hill, tout simplement mythique !
« Papa s'est paisiblement envolé au ciel à 18h15. Il n'a pas souffert. Nous étions tous à ses côtés et ses derniers mots ont été "merci" ».

     Né à Naples le 31 Octobre 1929, l'acteur italien était surtout connu pour son mythique duo avec Terence Hill. Ils constituaient ensemble de véritables figures du Western spaghetti. Les deux acteurs auront tourné dix-sept films ensembles, dont les cultes : On l'appelle Trinita et On continue à l'appeler Trinita. Il mesurait 1,92 m et pesait 130 kg.


Avant d'être acteur, Carlo Pedersoli
était champion de natation.

On continue à l'appeler Trinita
Un champion de natation.
     Lorsqu'il débute sa carrière d'acteur, Carlo Pedersoli est alors champion de natation. Le 19 septembre 1950, il devient le premier Italien à passer en dessous d'une minute, avec un temps de 59 s 5. Il réussit même à abaisser le record d'Italie à 58 s 2. Il obtient sept titres nationaux et la médaille d'argent du 100 mètres nage libre des Jeux méditerranéens de 1951. Il joue également au water-polo à un haut niveau, puisque avec sa sélection nationale, il remporte la médaille d'or aux Jeux méditerranéens de 1955 et le championnat d'Italie 1956 avec la section nautique de la Lazio. Il parvient à atteindre les demi-finales du 100 mètres, aux Jeux Olympiques de 1952 et 1956.

Reconversion dans le cinéma, et duo avec Terence Hill.
Bus Pencer, vu par Marsault, après son décès...
     Il tourne pour la première fois en 1949 dans le film italien Quel fantasma di mio marito. Dix ans plus tard, il fera son premier film (toujours sous son nom de naissance) avec Mario Girotti dans le péplum Annibal. A partir de 1967, il commence à utiliser son pseudonyme de Bud Spencer (Bud d'après la bière Budweiser, Spencer en hommage à son idole Spencer Tracy). Mario Girotti prendra alors le pseudonyme de Terence Hill. Ils forment alors un duo et tournent ensemble Dieu pardonne... moi pas!. Ensemble, Bud Spencer et Terence Hill tourneront en tout dix-sept films, sur une période de vingt-sept ans, parmi lesquels On l'appelle Trinita, On continue à l’appeler Trinita, Maintenant, on l'appelle Plata, Deux Super-flics, Cul et chemise, Quand faut y aller, faut y aller, Les Superflics de Miami, et Petit papa baston. Entre temps, il fera également une carrière solo, avant de se faire plus rare dans les années 90 et 2000.

Cul et chemise

vendredi 3 juin 2016

Kaamelott le Film : Alexandre Astier est prêt à tourner.


   Les fans de Kaamelott attendaient ça depuis 2009, c'est-à-dire depuis la fin de la saison 6 qui racontait la jeunesse d'Arthur chez les Romains. La suite va enfin arriver, sous la forme d'une trilogie de films, et non d'une série.

François Rollin, dans le rôle du Roi Loth.
     La nouvelle avait été officialisée début décembre 2015. Mais cette fois, l'humoriste François Rollin (qui jouait le Roi Loth) a confirmé que le film « se tournera probablement en janvier [2017] et il est plus que vraisemblable que j’en fasse partie ». François Rollin garde en outre un très bon souvenir de la série d'Alexandre Astier : « Alexandre Astier est un garçon génial, il écrivait du sur-mesure pour ses acteurs. »



     En décembre 2015, Alexandre Astier avait déjà affirmé que la fin de la saga a toujours été une trilogie de films.
« La fin de la saga, dans mon esprit a toujours été une trilogie de films. Mais il y a une période que je veux raconter qui s’appelle Kaamelott Résistance, qui parle du moment où Arthur n’est pas en Bretagne et Lancelot est au pouvoir et où les personnages qu’on connaît sont partagés entre résistance et collaboration. Je me suis demandé si je devais retourner à la télévision pour la raconter. Et puis j’ai décidé que non. Parce que je ne pense pas qu'on puisse faire un grand un retour en télé, puis un autre grand retour au cinéma. »

     Concernant le traitement du film, Alexandre Astier avait poursuivi :
« Je ne pense pas écrire le même film aujourd’hui que si je l’avais écrit il y a 6 ou 7 ans. Ça va suivre ce que j’ai envie d’y voir maintenant, les acteurs avec lesquels j’ai envie de jouer, la couleur que j’ai envie d’y mettre. Elle aurait peut-être été plus sombre à l’époque, en sortant direct de la série. Mais maintenant que je ne suis plus dans le même état d'esprit, j’aurais peut-être plus envie de déconner. »

     Reste à savoir si le premier film débutera sur la trame de Kaamelott Resistance, ou si cette période sera contée en livre, comme il a été prévu un temps.

Sur le même thème :
       
Les meilleures répliques de Kaamelott.     Plus d'infos sur Kaamelott Résistance (lien externe)     Astérix par Alexandre Astier : Le domaine des Dieux.